Arnaud Clément - Le Blog

Bienvenue sur cet espace de dialogue consacré à Châteauroux, à la culture et à tous les sujets d'actualité.

Mensonges et chantage électoral ne font pas peur au maire de Châteauroux

Publié par Arnaud Clément sur 23 Mars 2017, 20:00pm

Catégories : #Châteauroux36

   Hier soir, lors du Conseil municipal le maire de Châteauroux Gil Avérous, s'est livré à un véritable chantage électoral : si les Castelroussins et les Français votent lors de la prochaine élection présidentielle en faveur d'Emmanuel Macron qui veut supprimer la taxe d'habitation, Gil Avérous qui soutient François Fillon, a annoncé qu'il supprimerait les Temps d'Activités Périscolaires gratuits...

   En revanche il n'a pas dit un mot sur ce qu'il ferait si François Fillon était élu et réduisait les dotations de l'État aux collectivités de 7,5 milliards d'euros, si on a bien compris ce que le candidat des Républicains a dit hier devant les maires de France... (Il parlait il y a peu de les réduire de 20 milliards d'euros...).

   Plus tôt dans la journée, le maire de Châteauroux s'est livré à une opération de communication sur les réseaux sociaux, comme il les apprécie. Ainsi, il n'a pas hésité à écrire sur Facebook :

Un mensonge de Gil Avérous le 22 mars 2017

Un mensonge de Gil Avérous le 22 mars 2017

   Effectivement, les taux de la fiscalité locale ne sont pas à la hausse à Châteauroux. C'est une bonne chose et on ne peut qu'en féliciter la majorité municipale. Pour une fois, l'engagement pris en 2014 devant les Castelroussins est tenu.

   En revanche, les Castelroussins ont pu constater que depuis trois ans les tarifs de très nombreuses prestations municipales ont augmenté de manière très forte : le stationnement, en 2015 pour les parkings en ouvrage, en 2017 pour le stationnement en surface ; les gratuités du stationnement supprimées, au mois d'août ou dans plusieurs rues du centre-villeles cantines scolaires ; les tarifs du Conservatoire après la suppression de plusieurs disciplines... Il est malheureusement aisé de multiplier les exemples.

   Hier, le maire de Châteauroux a eu l'audace de terminer son message ainsi : « nous baisserons la taxe d’enlèvement des ordures ménagères de 2,5% soit une baisse cumulée de 5% en 2 ans » !

   Il a juste omis un petit détail : s'il a diminué effectivement de 2,5% la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM), il a dans le même temps supprimé pour une majorité de Castelroussins, une collecte des déchets par semaine…  Et cela change totalement le calcul.

La véritable évolution de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères à Châteauroux

La véritable évolution de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères à Châteauroux

   En fait, dans la réalité, comme je l'ai déjà expliqué en décembre dernierle taux de la TEOM est passé de 10,91% pour 3 collectes en 2015 à 10,63% pour 2 collectes en 2016... La taxe d’enlèvement des ordures ménagères a donc augmenté de 46% par collecte ! Un chiffre dont on peut facilement vérifier l'exactitude.

   Ce chiffre a pourtant fait l'objet de rires de la part du maire et de ses proches lors de la séance du Conseil municipal hier soir. Une attitude bien peu républicaine. Je ne suis pas certain qu'il prête à sourire les habitants de Châteauroux qui peuvent avoir le sentiment en lisant leur maire sur les réseaux sociaux qu'il les prend vraiment pour des imbéciles.

   Chantage électoral, mensonge... Vraiment, rien n'arrête celui qui privilégie son ambition personnelle au détriment de notre ville ! 

Commenter cet article

tom36 30/03/2017 20:32

C'est avec stupeur que j'apprends par le journal de ce jour la réfection de la pelouse du stade Gaston Petit; facture 1 200 000 €.
Ouah ! bravo Monsieur Le Maire pour votre gestion.... je crois que cette pelouse à 6 ans et a coûté à l'époque 900 000 € serte par son prédécesseur mais je crois que Monsieur Averous était chef de Cabinet de Monsieur Mayet à l'époque ! Si je calcule bien une fois de plus cela fait 150 000 € par saison.
Je tiens à saluer le discours de Monsieur Averous sur le fait qu'il faut que tout le monde contribue à l'effort en ces temps d’austérités: augmenter le prix des parkings, augmentation des tarifs du conservatoire, baisse des charges de fonctionnement sur le personnel, suppression d'une collecte d'OM et bien sûr surcoût pour une piscine démesurée pour la Métropole.
Mon dieu mais que j'ai honte de cette Municipalité... et nous sommes qu'à mi-mandat mais qu'est ce que le temps parait long

Arnaud Clément 06/04/2017 13:24

Rien à ajouter. Le bilan à mi-mandat, il est là !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents