Arnaud Clément - Le Blog

Bienvenue sur cet espace de dialogue consacré à Châteauroux, à la culture et à tous les sujets d'actualité.

Des Libertés d'opinion, d'expression et de réunion à Châteauroux

Publié par Arnaud Clément sur 27 Février 2019, 20:21pm

Catégories : #Châteauroux36

Des Libertés d'opinion, d'expression et de réunion à Châteauroux

   Que se passe-t-il actuellement au sein de la municipalité castelroussine ? Il semble que les principes élémentaires de notre vie démocratique comme la liberté d'opinion, la liberté d'expression à travers les élections notamment ou la liberté de réunion permettant le débat posent problème au maire de notre ville Gil Avérous. Et cela s'était déjà produit par le passé au printemps 2017 particulièrement. 

Quand un élu doit être "rappelé à l'ordre" pour avoir seulement donné son avis...

Quand un élu doit être "rappelé à l'ordre" pour avoir seulement donné son avis...

   Je savais depuis longtemps que plusieurs de nos concitoyens taisaient leurs critiques à l'égard de l'action de la municipalité afin de ne pas subir ce type de rappel à l'ordre de la part du maire de Châteauroux ou de son entourage proche. Mais, le 21 février dernier, c'est un conseiller régional qui en a fait les frais.

   N'est-il pas hallucinant de voir le maire de Châteauroux demander sur les réseaux sociaux au Président du Conseil Régional, François Bonneau, de "rappeler à l'ordre" un conseiller régional (Jean-Patrick Gille) qui, selon lui, a eu le tord d'exprimer son opinion sur Twitter ? En quoi une critique mériterait-elle à ce conseiller régional de devoir être recadré par le patron de la région Centre - Val-de-Loire ??? Cela en dit long sur la conception des libertés d'opinion et d'expression du maire de Châteauroux qui préfère ne pas être critiqué sur son action. Cela va dans le même sens que la suppression de la tribune de l'opposition dans le magazine municipal il y a plusieurs mois. Lui peut continuer à s'exprimer, mais pas ceux qui ont quelques désaccords avec sa politique...

Quand les élections sont totalement ignorées

Quand les élections sont totalement ignorées

   Ensuite, n'est-il pas incroyable de voir le maire de Châteauroux présenter le "nouveau programme urbain de 2018 à 2026" de notre ville et cela à moins de 13 mois des futures échéances électorales ? Gil Avérous a-t-il oublié qu'il y avait des élections municipales l'année prochaine ou estime-t-il qu'il est au-dessus de ce rendez-vous démocratique avec les Castelroussins ??? Châteauroux est une ville française et si un projet de jumelage avec une ville chinoise semble être en cours, Châteauroux n'est en aucun cas une ville nord-coréenne...

Quand on essaye d'empêcher le débat

Quand on essaye d'empêcher le débat

   Enfin, n'est-il pas profondément injuste de faire payer une citoyenne qui souhaite faire vivre le grand débat national dans notre ville ? En effet, j'ai été très surpris et même choqué de constater que dans le cadre du grand débat proposé aux Français, les élus de la ville de Châteauroux n'étaient pas en mesure de mettre à disposition gratuitement une salle pour que les Castelroussins puissent eux aussi donner leurs avis sur ce qu'ils souhaitent pour leur avenir commun.

   Je salue le courage de Marie-Claire Pinardon qui organise ce grand débat dans notre ville et en tant que conseiller municipal de Châteauroux, je regrette vivement que le maire de Châteauroux, qui avait pourtant expliqué qu'il mettrait à disposition des salles pour ces réunions, en soit réduit à vouloir faire de l'argent sur le dos d'un débat auquel tous nos concitoyens sont conviés. Je vous invite d'ailleurs à participer à ce grand débat à Châteauroux le 8 mars prochain et ceux qui le peuvent, à participer au règlement de la facture établie par Monsieur Avérous, qui refuse de mettre à disposition gratuitement une salle un soir de semaine, contrairement à ce qui se fait dans les autres villes françaises.

   Au final, quelle tristesse de voir qu'à Châteauroux, le maire se révèle incapable de trouver quelques dizaines d'euros pour financer une salle pour un débat démocratique ouvert à tous nos concitoyens, alors qu'il a pu trouver il y a peu, plusieurs centaines de milliers d'euros pour organiser un gala de beauté auquel seuls quelques privilégiés ont pu assister. Je n'oppose évidemment pas les deux événements, mais la manière dont ils sont accompagnés financièrement par nos collectivités. 

   Ces quelques récents exemples montrent combien le maire de notre ville a une conception bien personnelle des libertés d'opinion, d'expression et de réunion, pourtant fondamentales dans notre pays. Mais il est vrai que notre ville est devenue napoléonienne, bien que Napoléon ne soit jamais passé par Châteauroux... Peut-être Gil Avérous abuse-t-il quelque peu des lectures de son illustre modèle ???

Lettre de Napoléon à Fouché du 22 avril 1805

Lettre de Napoléon à Fouché du 22 avril 1805

Commenter cet article

legros 02/03/2019 16:07

Afin de comprendre votre critique de G. Averous il faudrait avoir connaissance de celle de J.P. Gille
que vous ne produisez pas.

Arnaud Clément 06/03/2019 21:58

Vous trouverez cette critique facilement sur Twitter.
Sa reproduction ici est totalement inutile. En effet, dans ce cas, peu importe le fond. C'est la méthode que je trouve scandaleuse : Depuis quand dans une démocratie, il n'est plus possible de s'exprimer sur les conséquences de la gestion d'une collectivité sans devoir être réprimandé par son supérieur professionnel et/ou hiérarchique ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents