Arnaud Clément - Le Blog

Bienvenue sur cet espace de dialogue consacré à Châteauroux, à la culture et à tous les sujets d'actualité.

Quartiers - Solidarité à Châteauroux : des espaces abandonnés et des associations qui souffrent !

Publié par Arnaud Clément sur 6 Mars 2020, 18:18pm

Catégories : #Châteauroux36

Des maisons de quartier à l'abandon à Châteauroux !

Des maisons de quartier à l'abandon à Châteauroux !

   Durant ce mandat, les quartiers ont été abandonnés. Promenez-vous dans les différents quartiers de Châteauroux et vous le constaterez sans difficulté. Des maisons de quartier n’ont jamais été créées, contrairement aux engagements pris par le maire actuel, Gil Avérous, en 2014 et le centre-ville a été privilégié aux dépens du reste du territoire castelroussin.

   D’ailleurs, Gil Avérous l’a lui-même reconnu lors du Conseil municipal du 12 février dernier en assumant le fait de concentrer les investissements sur le cœur de ville retranscrit dans La Nouvelle République le lendemain : « Il y a eu une période de grand développement des périphéries, ce qui n’a jamais été le cas pour le centre-ville. Nous sommes arrivés en 2014 avec un déséquilibre criant ». De quel déséquilibre le maire parlait-il ? Mystère, car chacun se souvient de la réalisation des ronds-points Picard et Cazala autour de la place Lafayette, de la réfection des Halles ou de la place Monestier… pour ne citer que ces quelques réalisations du mandat précédent en coeur de ville.

Des promesses, encore des promesses, toujours des promesses...

Des promesses, encore des promesses, toujours des promesses...

   Ce choix délibéré de laisser les quartiers de côté s’est traduit aussi dans l’abandon des services comme La Poste, Gil Avérous laissant faire à Saint-Christophe en 2016, puis à Saint-Denis et aux Grands-Champs en 2018.

   Si Chantal Delanne, conseillère municipale d’opposition, a réussi à sauver le bureau de Saint-Christophe après « un revirement de circonstance » de Gil Avérous comme l’expliquait Vanik Berberian, le Président de la Commission départementale de présence postale territoriale le 25 octobre 2016, malheureusement, l’action menée par les habitants et soutenus par plusieurs élus d’opposition pour sauver les bureaux Saint-Denis et Grands-Champs n’a pas bénéficié d’un nouveau « revirement de circonstance » du maire. Ainsi, le bureau de La Poste aux Grands-Champs a disparu et celui de Saint-Denis est devenu une agence postale qui fonctionne donc désormais grâce à l’argent du contribuable castelroussin et avec des services en moins.

Quartiers - Solidarité à Châteauroux : des espaces abandonnés et des associations qui souffrent !
Toujours des services en moins dans les quartiers.

Toujours des services en moins dans les quartiers.

   Avec les quartiers, les grandes perdantes de ce mandat, ce sont aussi les associations : baisse des subventions, suppression des vins d’honneur, augmentation des tarifs pour l’occupation de la Maison des Associations, paiement des charges exigé… Ces structures qui contribuent à tisser du lien social, à soutenir nos concitoyens, à défendre de beaux projets souffrent aujourd’hui à Châteauroux. Il est grand temps de redonner au milieu associatif castelroussin, toute sa vigueur, toute sa liberté d’action pour faire vivre nombre de projets dans notre ville.

Des associations qui souffrent et qui mériteraient pourtant d'être traitées avec un peu de bienveillance.

Des associations qui souffrent et qui mériteraient pourtant d'être traitées avec un peu de bienveillance.

   Enfin, et c’est sans doute le plus révoltant, on ne peut que constater que quand nos concitoyens sont dans la difficulté, la collectivité en profite. Ainsi, les taxes concernant la dispersion des cendres ou l’inhumation, ainsi que les tarifs des concessions des cimetières sont en forte hausse, entre 81% et 117% d’augmentation entre 2014 et 2020 ! Où est la solidarité de la commune quand nos concitoyens sont dans la peine ?

   De la même manière sur la question du handicap, comment peut-on dire comme l’a fait le maire sortant, Gil Avérous, que « l’accessibilité des voiries et des bâtiments publics […] sera renforcée » en 2014 et faire totalement le contraire en compliquant la vie de nos concitoyens en situation de handicap et en rendant inaccessible la salle des Mariages au Musée Bertrand ? Et cela, sans parler des difficultés pour se déplacer dans les quartiers, sur des trottoirs parfois impraticables pour des personnes en fauteuil roulant. Où est la solidarité de la collectivité sur cette question du handicap ?

Quartiers - Solidarité à Châteauroux : des espaces abandonnés et des associations qui souffrent !
Que devient la solidarité de la collectivité à Châteauroux ?

Que devient la solidarité de la collectivité à Châteauroux ?

   Des quartiers abandonnés, un milieu associatif délaissé et fragilisé, une solidarité qui fait défaut sur notre territoire… Peut-on redonner aux mots « Égalité » et « Fraternité », un véritable sens à Châteauroux et ne pas se contenter de leur seule inscription sur le fronton de l’Hôtel de Ville ? 

   Retrouvez les volets Santé, Sport, Éducation - Jeunesse et Stationnement de La Réalité du Mandat 2014 - 2020 et rendez-vous demain pour aborder le thème Environnement.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents