Arnaud Clément - Le Blog

Bienvenue sur cet espace de dialogue consacré à Châteauroux, à la culture et à tous les sujets d'actualité.

Stationnement à Châteauroux : Tarifs à la hausse et gaspillage !

Publié par Arnaud Clément sur 5 Mars 2020, 17:46pm

Catégories : #Châteauroux36

Des augmentations importantes des tarifs pour les parkings du centre-ville de Châteauroux !

Des augmentations importantes des tarifs pour les parkings du centre-ville de Châteauroux !

   Agir sur le stationnement en ville pouvait être un moyen de redynamiser le centre-ville de Châteauroux. Mais pour cela, il fallait agir dans un sens attractif, favorable à nos concitoyens en créant par exemple, des périodes hebdomadaires de gratuité raisonnée, pouvant donner envie aux Castelroussins de venir se promener et faire des achats en centre-ville.

   Au lieu de cela, les tarifs du stationnement ont considérablement augmenté, de 20% à 25% pour une durée de 2 heures dans les parkings en surface ou plus de 33% pour une demi-journée dans les parkings en ouvrage.

Avec Gil Avérous, la gratuité, c'est terminé !

Avec Gil Avérous, la gratuité, c'est terminé !

   Mais Gil Avérous et sa majorité sont allés bien au-delà de ces hausses ! Les quelques espaces de gratuité à Châteauroux ont totalement disparu. Pouvoir stationner sans dépenser un centime durant le mois d'août est un lointain souvenir qui nous ramène à l'année 2014... Et les rues Bourdillon, Cantrelle ou la Promenade des Capucins gratuites avant 2014, sont devenues payantes !

Hausse des amendes de 127% en 7 ans à Châteauroux !

Hausse des amendes de 127% en 7 ans à Châteauroux !

   Et comme cela ne suffisait toujours pas, ils ont multiplié les contraventions comme l'exprimait Michel Krilewyez dans La Nouvelle République du 11 avril 2016 : "Ca cartonne" en centre-ville... Plutôt que de demander à la police municipale de faire preuve d'un peu de tolérance (et non de laxisme !), Gil Avérous a au contraire poussé le bouchon plus loin dans la mauvaise direction en faisant augmenter les amendes au 1er janvier 2018 de 48%, ces dernières passant de 17 à 25 euros !

   Quand d'autres villes françaises ont profité d'une nouvelle loi pour diminuer le coût de leurs amendes, la majorité municipale castelroussine a choisi exactement le contraire. Quand on a le souvenir qu'en 2011, ces amendes n'étaient que de 11 euros, cela représente une augmentation de 127% en seulement 7 années ! Après ces tristes décisions, comment ne pas comprendre que nos concitoyens aient continué à préférer Cap Sud au centre-ville ?

Gaspillage : 1 million d'euros dépensé pour un parking toujours vide !

Gaspillage : 1 million d'euros dépensé pour un parking toujours vide !

   Ce mandat de Gil Avérous est marqué également concernant ce dossier par un gaspillage assez incroyable. Deux exemples :

   - Le parking Diderot dont le candidat Avérous en 2014 avait promis de penser à une éventuelle démolition, a au contraire, une fois Gil Avérous élu, été renforcé par des travaux d'un coût d'1 million d'euros permettant la réouverture du 4ème étage. Sauf que ce 4ème étage après les travaux reste vide. Même le samedi matin, jour des marchés, vous n'y voyez pas plus de 3 à 6 véhicules !

   Le maire aurait pourtant dû se rappeler ses propres paroles prononcées lors du Conseil municipal du 16 novembre 2015 lors de l'examen du dossier n°36 : "Le parking Diderot, il n'est jamais plein". Si ce parking n'était "jamais plein", pourquoi avoir gaspillé 1 million d'euros pour créer d'autres places de stationnement ???

Gaspillage : Des super-jetons rapidement supprimés.

Gaspillage : Des super-jetons rapidement supprimés.

   - Second exemple, les super-jetons. Au départ, une bonne idée : fidéliser la clientèle en centre-ville en donnant par l'intermédiaire des commerçants des jetons permettant de stationner sans trop payer. Malheureusement, cette bonne intention a fait long feu avec la mise en place des nouveaux horodateurs qui eux... n'acceptent pas ces super-jetons ! Des centaines d'euros dépensés pour rien et là encore aucun bénéfice pour l'attractivité du centre-ville. 

Quelle vision pour le centre-ville ? 1 pas en avant, 2 pas en arrière...

Quelle vision pour le centre-ville ? 1 pas en avant, 2 pas en arrière...

   Enfin, à l'image de la mise en place de ces super-jetons, sans prévoir que l'on allait changer les horodateurs quelques mois plus tard, les atermoiements concernant le parking Lafayette illustrent bien l'absence de vision d'ensemble en faveur du centre-ville. La place Lafayette est alors laissée de côté et la majorité s'occupe de la place Gambetta en supprimant des dizaines de places. 

   Malheureusement, si aujourd'hui on ne peut que constater que ces dizaines de places ne manquent pas (parkings vides promenade des Capucins, au 4ème étage du parking Diderot...), c'est tout simplement parce que nombre de Castelroussins ont déserté le centre-ville. 

   Des tarifs de stationnement à la hausse, de l'argent public gaspillé et une absence de vision pour l'avenir du centre-ville de Châteauroux... Le temps ne serait-il pas arrivé de mettre enfin en oeuvre une politique du stationnement qui ne soit pas pénalisante pour le portefeuille de nos administrés et qui soit un véritable atout au service de l'attractivité de notre coeur de ville ?

   Retrouvez les volets Santé, Sport et Éducation - Jeunesse de La Réalité du Mandat 2014 - 2020 et rendez-vous demain pour aborder le thème Quartiers - Solidarité.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents