Arnaud Clément - Le Blog

Bienvenue sur cet espace de dialogue consacré à Châteauroux, à la culture et à tous les sujets d'actualité.

Le Livre Noir de Michel Sapin à la Présidence de la Région Centre

Publié par Arnaud Clément sur 2 Juin 2007, 01:22am

Catégories : #Politique

r--gion-centre.jpg   Le Sénateur et Conseiller Régional d'Ile de France, l'UMP Roger Karoutchi a eu, comme je l'ai déjà dit, la bonne idée de se pencher sur le travail des Conseils Régionaux, qui depuis 2004, sont presque tous gérés par des majorités de gauche et les résultats de cette étude ont été publiés, il y a quelques semaines, dans un rapport : "Le livre noir des régions socialistes".

    Son travail concernant la Région Centre est particulièrement intéressant pour le département de l'Indre et la circonscription de Châteauroux, dans la mesure où le Président de cette Région, le socialiste Michel Sapin, ancien Maire d'Argenton-sur-Creuse et par conséquent très attaché à la 2ème circonscription de l'Indre a choisi de se présenter aux élections législatives dans la 1ère circonscription de l'Indre, celle de Châteauroux. Alors certes, être candidat à un mandat de député, ce n'est la même chose que de présider une collectivité régionale. Mais cela permet de voir ce que pratique réellement Michel Sapin, qui dirige cette région depuis plus de 9 ans maintenant. Que ressort-il donc de ce rapport concernant la Région Centre ?

   - En premier lieu, l'importance des hausses d'impôts : La taxe sur la carte grise a augmenté de 48% en Région Centre depuis 2004 ! Celle sur le foncier bâti a subi une augmentation de 16% depuis 2004. Même augmentation de 16% de la taxe sur le foncier non-bâti toujours depuis 2004. Enfin, la taxe professionnelle a augmenté de 24% sur la même période. Comme le souligne le rapport, "voilà une belle action qui permettra certainement aux entreprises d'investir et de créer des emplois..." ! Si vous trouvez que la pression fiscale est trop lourde en France, j'invite les électeurs de la 1ère circonscription de l'Indre à ne pas voter pour l'ancien Ministre de l'Economie, Michel Sapin, qui semble-t-il manie les chiffres avec un peu de légèreté...Michel-Sapin-copie-1.jpg
 
   - Deuxième caractéristique de ce rapport : ces hausses d'impôts n'ont pas servi à réduire la dette, qui est passée de 103,15 euros par habitant en 2003 à 157,75 euros par habitant en 2007, soit une augmentation de 53% ! Ces hausses d'impôts n'ont pas non plus été utiles aux investissements de la Région : de 87,96 euros par habitant en 2003, le montant des investissements est passé à 35,96 euros par habitant en 2007, soit une baisse de 60% ! Si vous trouvez qu'il faut réduire le poids de la dette en France, j'invite les électeurs de la 1ère circonscription de l'Indre à ne pas voter pour Michel Sapin.
 
   - Alors où est passé cet argent ? Tout simplement dans les dépenses de fonctionnement de la Région qui ont explosé : de 135,64 euros par habitant en 2003, elles sont passées à 212,16 euros par habitant en 2007, soit une augmentation de 56% ! Il fallait bien entre autre, financer les dépenses de personnel, puisque les effectifs de la Région Centre ont augmenté de 45% en deux ans, passant de 443 personnes en 2004 à 645 en 2006. Si vous trouvez que la maîtrise des dépenses de fonctionnement doit être une priorité pour une collectivité, ne votez pas pour Michel Sapin dans la 1ère circonscription de l'Indre. 
 

   Enfin, la seule réponse que l'on peut entendre de la part de ceux qui sont aux responsabilités de la Région Centre, face à la réalité des chiffres, c'est d'invoquer le fameux désengagement de l'Etat. Or, quand les élus UMP du Conseil Régional du Centre ont demandé la constitution d'une commission d'évaluation indépendante afin d'analyser les transferts de charges et les recettes qui les accompagnaient, l'exécutif régional a tout simplement refusé. Il serait en effet dommage pour Michel Sapin et son équipe de constater que les transferts de charges ont été compensés dans le cadre de la décentralisation ! 

   Voilà de bonnes raisons pour les électeurs de Châteauroux et de la 1ère circonscription de l'Indre de ne pas voter pour le candidat du parti socialiste, Michel Sapin. Sans parler des excellentes raisons de ne pas voter non plus pour son suppléant ; raisons sur lesquelles je reviendrai très prochainement.
Commenter cet article

marie 03/06/2007 20:21

Monsieur,  Comment voter Mr Sarkozy alors que l'on sait bien qu'il a menti sur nombres de chiffres surtout au niveau de la délinquance, des agressions et de la violence??? Il y a encore aujourd'hui partout en France des agressions et des insultes anti-blancs, anti-français et anti-femmes lancées gratuitement et à plusieurs reprises par des personnes d'origines visiblement étrangères; et lorsque l'on dépose plaintes, on réalise plusieurs semaines après que le dépôt n'a jamais existé, ou qu'il a mystèrieusement été "perdu"... Etrange! On vire des innocents petits asiatiques qui ne font de mal a personne, mais on laisse la racaille pour éviter les émeutes?  Bravo l'hypocrisie envers les français qui attendent du vrai changement, pas des gentils petits mots lancés en l'air par l'éloquent de service. Je respecte Nicolas Sarkozy, mais je doute de l'efficacité de ses actes. Il parle bien, ses mots sont justes et vrais, mais il faut absolument que les gestes suivent les paroles; j'aime la France, je ne voudrais pas la quitter, mais parfois, avec les insultes et les agressions presque au quotidien, on culpabilise d'être français, d'être blanc, et on finit par désespérer de vivre en paix dans ce si beau pays... et on pense au voyage sans retour. Certains ont même peur de sortir de chez eux, même en plein jour (surtout des filles!)! Réalisez donc!!!! (et j'en fais partie...) Pardon si mes mots sont un peu forts, mais comprenez, cher monsieur,  suite aux diverses expériences que j'ai pu vivre, mon scepticisme. Je vous envoie tous mes voeux de réussite. Amicalement.Marie.

Arnaud Clément 03/06/2007 23:35

Marie, Nous n'avons manifestement pas la même perception des éléments et des personnes qui nous entourent. Je n'ai pas connaissance de mensonges de la part du nouveau Président de la République concernant les chiffres de la sécurité.Ensuite, qu'il y ait encore aujourd'hui, "des insultes anti-blancs, anti-français et anti-femmes" est une évidence. Mais il est tout aussi vrai qu'il y a aussi dans notre pays des insultes anti-noirs, xénophobes, et que les discriminations sont encore trop nombreuses. Nous devons lutter contre toutes les formes de discriminations en France et dans le monde.Aujourd'hui, je pense qu'il faut laisser le temps au nouveau Chef de l'Etat et à son gouvernement de prendre les mesures sur lesquelles Nicolas Sarkozy s'est engagé durant la campagne pour les élections présidentielles. Et pour cela, il doit avoir une majorité à l'Assemblée Nationale ! Le bilan de sa présidence se fera, mais dans cinq ans.Enfin, manifestement, nous ne vivons pas la même situation dans nos quartiers. Celle que vous décrivez dans votre avant-dernier paragraphe, nous ne la connaissons pas dans notre ville. Je peux vous assurer qu'ici, à Châteauroux, il fait bon vivre et que, comme mes concitoyens, je n'ai aucune honte d'être Français. J'en suis très fier car comme vous, j'aime la France. En souhaitant que votre situation personnelle s'améliore. Cordialement.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents